Reconversion des salariés. Les pistes du Medef pour surmonter la crise économique

Le Medef a soumis, au ministère du Travail, 20 propositions pour faciliter la reconversion des salariés, éviter le chômage de masse et ainsi mieux surmonter la crise économique. L'organisation patronale juge notamment l'enveloppe de près de 500 millions d'euros dédiée au CPF de transition professionnelle (CPF-TP) sous dimensionnée par rapport à la crise économique en cours. Il propose ainsi de l'augmenter de 400 millions d'euros (et non de 100) car si 10 % des salariés perdent leur emploi et se reconvertissent, le système actuel ne tiendra pas.

Le Medef préconise par ailleurs une mise sous tutelle, qui ne dit pas son nom, des opérateurs du CEP et que les commissions paritaires (At-Pro) instruisant les dossiers, étant au cœur des territoires, soient des "acteurs centraux" de la reconversion professionnelle. Ces dernières pourraient également combiner des financements issus du CPF, du PIC ou du FNE-Formation.

Si le ministère du Travail accueille positivement la démarche, il a fait savoir au Medef que des ajustements de la réforme de 2018 seraient possibles, mais pas plus. 

De son côté, le Medef convie les autres organisations syndicales et patronales, le 25 septembre et le 2 octobre, à des réunions du "groupe de suivi paritaire formation".

Source

Les Echos, 21/09/20