RSE. Le "Vivre ensemble", un outil d'attractivité pour les entreprises

Comment les salariés peu qualifiés perçoivent-ils le "Vivre ensemble" en entreprise ? La chaire éponyme de la Fondation Rennes 1 a mené l'enquête auprès de 48 travailleurs et travailleuses de l'agroalimentaire, du tourisme, du commerce, du BTP et des services à la personne. Une démarche inédite auprès de salariés qu'on sollicite peu alors que le "Vivre ensemble" concerne tous les personnels, indépendamment de leurs qualifications.

Ils traduisent le "Vivre ensemble" par "une cohabitation harmonieuse", une bienveillance constante, la reconnaissance de chaque travailleur dans sa globalité (personne et travailleur)...

Si le "Vivre ensemble" n'est pas une obligation pour les entreprises, elle constitue un outil essentiel de recrutement et de fidélisation des personnels, analyse Anne Joyeau, maître de conférences à l’IGR-IAE, pilote de l'enquête avec Brigitte Feuillet-Liger, professeure des universités à la Faculté de droit. Parce que le "Vivre ensemble" doit être construit et entretenu, la chaire propose, gratuitement, une boîte à outils aux DRH, managers et entreprises intéressés.

Source

Ouest-France, 03/07/21