Quimperlé. Le point sur le fonctionnement des entreprises locales

Le Coronavirus impacte différemment les entreprises de Quimperlé. Alors que les sociétés de transport de voyageurs sont durement affectées, l'activité se poursuit pour celles qui transportent des marchandises ou réalisent de la maintenance. SWM International, la papeterie de Quimperlé, va réduire, pendant les 2 prochaines semaines, sa production afin de respecter les règles de distanciation sociale. 

Les 2/3 des 550 employés devraient être concernés par des mesures de chômage technique ou de mise en congés. L'entreprise tente, avec un effectif réduit, de respecter ses engagement clients.

A l'inverse, les entreprises agroalimentaires du secteur (Bigard, Capitaine Cook, Duc, Peny, Tallec...) maintiennent leur activité avec un renforcement des gestes barrières, des horaires décalés, une réorganisation des équipes. Olivier Bourgeois, dirigeant d'Eurial (produits laitiers) à Briec indique que ces gestes barrières, classiques dans l'industrie, étaient habituellement destinés à protéger les produits. Désormais, ils s'adressent également aux collègues de travail. S'il n'a pas d'inquiétudes sur l'approvisionnement en lait, il se pose plus de questions sur la fourniture d'emballages si la crise sanitaire perdure "au-delà de 2 mois".

Source

Le Télégramme, éd. Quimperlé, 24/03/20