Prêt garanti par l'Etat. 3 % des entreprises bretonnes bénéficiaires

Déclenché le 23 mars pour aider les entreprises à absorber le choc de la crise sanitaire, le prêt garanti par l'Etat a déjà bénéficié à 5 380 entreprises bretonnes (3 % des entreprises bretonnes) pour un montant total de 689 millions d'euros, soit un prêt moyen de 128 000 euros par entreprise.

Nicolas Dufourcq, directeur général de BPIfrance précise que les bénéficiaires sont principalement "des PME et des TPE" du commerce, de l'hôtellerie et de l'industrie (hormis l'IAA).

Par ailleurs, le prêt Rebond, à taux zéro, lancé en partenariat avec le Conseil régional de Bretagne "connaît un véritable succès [...] à tel point qu'il est presque épuisé aujourd'hui".

Le Médiateur du crédit de la Banque de France a, par ailleurs, enregistré en Bretagne, depuis la mi-mars, 115 dossiers pour un montant total de 3,5 millions d'euros d'aides. Les demandeurs sont essentiellement des TPE des services, du petit commerce de détail, de l'hôtellerie, de la restauration et du bâtiment qui se retrouvent en difficulté et ne sont pas éligibles au prêt garanti par l'Etat.

Au niveau national, 251 000 entreprises ont sollicité auprès de leurs banques un prêt garanti par l'Etat pour un montant total de 50 milliards d'euros. 68 000 dossiers sont en cours d’instruction. Le taux de refus de prêt est estimé à 3 %. Il concerne essentiellement des entreprises dont le niveau de fonds propres est insuffisant ou qui avaient déjà des difficultés avant le confinement. Mais leur sort devrait s'améliorer : l'Etat vient de leur ouvrir l'accès au prêt garanti, sauf pour celles qui sont en cessation de paiement.

Source

Le Télégramme, 19-23/04/20