Précarité étudiante. Rennes 1 développe l'alternance

L'université Rennes 1 propose depuis quelques années une formule en alternance pour certaines de ses formations. Une solution facilitatrice pour les entreprises comme pour les étudiants. A la rentrée 2019, Rennes 1 a ainsi proposé 30 nouvelles formations en apprentissage.

Outre le fort taux de réussite aux examens, meilleur qu'en formation continue et une embauche plus facile, l'apprentissage par son système de rémunération permet à certains étudiants de financer leurs études. Il répondrait donc à la précarité étudiante et permettrait de lutter contre le décrochage à l'université. Leur activité est en lien avec leurs études et le planning des cours tient compte de cette activité salarié, ce qui n'est pas le cas avec "un boulot uniquement alimentaire [...] parfois à des horaires de nuit".

L'Observatoire de l'insertion professionnelle de l'université Rennes 1 constate que "les alternants sont plus souvent issus de classes populaires que les non-alternants [58 % contre 50 %]". La rémunération qu'ils touchent est souvent indispensable à la poursuite de leurs études, sans laquelle "de nombreux étudiants n'auraient pas les moyens de poursuivre leur cursus".

Ces formations sont maintenant proposées de bac+2 jusqu'au bac+5 dans des domaines aussi divers que le numérique, la pharmacie, ou, et c'est une nouveauté, un master en droit du numérique.

Source

Ouest-France, éd. 09/12/19