Politique emploi-formation. Un budget de 15,8 milliards d'euros pour le ministère du Travail

Le ministère du Travail devrait bénéficier d'une rallonge de 450 millions d'euros au second semestre 2017, ce qui porterait son budget annuel à 15,8 milliards d'euros. Cette rallonge servira, selon Bercy, à combler "des dérapages massifs" : le plan pour la formation des demandeurs d'emploi et les contrats aidés.

Cette année, 200 000 formations sont budgétées pour les demandeurs d'emploi mais leur financement est problématique, malgré l'arrêt, 6 mois plus tôt que prévu, de la prime à l'embauche dans les PME. Si cette mesure a permis de récupérer 80 millions d'euros, elle reste insuffisante malgré la sollicitation de la réserve de précaution du ministère (106 millions d'euros) et des 257 millions d'euros non consommés l'an dernier : 260 millions d'euros sont toujours manquants et seront fournis par décret d'avance.

293 000 contrats aidés sont budgétés cette année mais les deux tiers de l'enveloppe ont été consommés entre janvier et mai. Le ministère du Travail, qui doit donc trouver 200 millions d'euros, compte sur les mesures d'annulation de crédits dans les autres ministères pour boucler cette ligne budgétaire.

Source

Les Echos, 13/07/17