Plan pour l'emploi des jeunes. Publication du décret concernant la prime à l'embauche

Le plan national "1 jeune 1 solution" dédié à l'insertion professionnelle des jeunes comporte une mesure phare : les entreprises et associations recrutant, en CDD de 3 mois et plus ou en CDI, d'ici au 31 janvier 2021, un jeune de moins de 26 ans, percevront une prime pouvant aller jusqu'à 4 000 euros. Le décret d'application, publié le 6 août au Journal Officiel, précise que le salaire mensuel à temps plein ne doit pas excéder 3 080 euros brut et que la prime sera calculée au prorata du temps de travail et de la durée du contrat.

Les entreprises télédéclareront, à partir du 1er octobre, auprès de l'Agence de services et de paiement, le recrutement et percevront, sous 4 mois, un premier versement trimestriel.

Selon le Gouvernement, cette mesure, qui vise à prévenir l'inactivité prolongée en début de carrière, pourrait générer 450 000 contrats de travail pour un coût de près de 1,5 milliard d'euros sur les 6,5 milliards du plan national global.

Si les partenaires sociaux se réjouissent de cette mesure, ils rappellent que sa réussite est intimement liée à la croissance économique puisque "c'est l'activité qui fait qu'une entreprise va embaucher ou non", précise François Asselin, président de la Confédération des petites et moyennes entreprises. Ce dispositif est également partie intégrante du plan de relance, qui doit être présenté début septembre en Conseil des ministres et qui devrait créer "un choc de confiance".

Source

Les Echos, 07/08/20 ; Ouest-France, 10/08/20 ; Le Télégramme, 06/08/20 ; Le Monde, 25-29-30/07/20