Photonique. Un secteur dynamique, qui forme pour recruter !

Les entreprises bretonnes de photonique ont traversé la crise sanitaire sans encombre. Leur chiffre d'affaires progresse, les carnets de commande se remplissent. Seul bémol : les difficultés de recrutement. Ingénieurs, techniciens et opérateurs manquent à l'appel. C’est pourquoi deux PME lannionnaises, Lumibird et Oxxius, lancent, cet automne, une formation inédite et sur-mesure de 36 jours, pour recruter 12 personnes.

Minutie et motivation sont les principaux critères de sélection, indique David Méchin, directeur de l'association Photonics Bretagne qui compte 115 membres répartis sur tout le territoire national, dont 76 industriels, majoritairement bretons.

Très présente dans les applications médicales et militaires, la photonique connaît une activité croissante dans l’agriculture, l'agronomie et l'agroalimentaire. Elle souhaite investir la communication quantique, "un domaine d'avenir". 

Source

Ouest-France, éd. Lannion, 25-30/09/21