Pays de Lorient-Quimperlé. Une offre de formation professionnelle riche où prédominent l'industrie, le tertiaire et le santé-social

Une étude d'Audelor fait le point sur les 264 formations professionnelles dispensées sur le pays de Lorient-Quimperlé. L'offre globale est "méconnue car éclatée", selon Freddie Follezou, président d’Audélor et vice-président en charge du développement économique et de l’emploi à Lorient Agglomération. 

L'industrie, le tertiaire et le santé-social prédominent, concentrant 57 % des effectifs de 2020 et 62 % des spécialités. 26 formations maritimes sont proposées, dont 17 qualifiées de rares (poissonnier-écailler, ouvrier voilier polyvalent, etc.). Certains secteurs sont peu ou pas couverts, comme l'hôtellerie, l'agroalimentaire, la logistique par exemple. 

Le territoire dispose également de plus de 200 plateaux techniques pédagogiques, dont 82 dédiés à l'industrie. Mais ces équipements souffrent également d'un problème de visibilité, analyse Caroline Le Neures, chargée de l’étude. Il faut donc créer "des lieux d’échanges [entre ces structures et les entreprises] pour susciter une vraie dynamique", observe Gilles Poupard, directeur d'Audelor

Le pays de Lorient-Quimperlé compte 43 établissements de formation professionnelle : lycées professionnels, universités, enseignements supérieurs spécialisés, organismes de formation continue et CFA. Autant de facteurs d'attractivité territoriale.

Source

Le Télégramme, éd. Lorient, 10/01/22 ; Ouest-France, éd. Lorient, 12/01/22