Numérique. 4 milliards mobilisés pour sauver la French Tech

Cédric O, secrétaire d'Etat en charge du Numérique, vient d'annoncer un plan de soutien aux start-up, doté de 4 milliards d'euros. Un effort qu'il juge "considérable" et nécessaire pour ne pas détruire "ce que nous avons mis près de dix ans à construire".

Il s'ajoute à l'avance de paiement du crédit d'impôt recherche pour ces entreprises et aux 250 millions d'aides prévues dans le cadre du Plan d'investissement d'avenir (PIA) qui seront également débloquées dans les jours prochains. Quant aux aides de prêts à taux zéro activables, elles représentent une enveloppe globale de 1,3 milliard d'euros.

La French Tech "devait créer 25 000 emplois en 2020". Certains secteurs se porteront mieux que d'autres comme ceux liés à la santé, ou apportant un soutien au télétravail, le e-commerce...

Face à ces aides, la réaction des acteurs du secteur est positive même s'"il faudra les compléter par d'autres dispositifs" anticipe Nicolas Brien, directeur général de France Digitale. Il propose notamment "une mesure de hausse des plafonds sur l'impôt sur le revenu des particuliers ouvrant le droit à une réduction en cas d'investissement dans une start-up ou une PME".

Source

Les Echos, 26/03/20