Mobilité. S'insérer à Vannes grâce aux véhicules sans permis électriques

Pas simple de trouver du travail ou de suivre une formation si l'on n'a pas le permis de conduire. Pour lever ce frein rencontré par de nombreux habitants des quartiers vannetais de Ménimur et Kercado, le Service de développement social urbain (DSU) propose à la location 2 voitures électriques sans permis.

Petites, maniables et d'une autonomie de 80 km, elles permettront aux bénéficiaires de décrocher des emplois en périphérie de la ville. Elles sont accessibles aux majeurs titulaires du Brevet de sécurité routière (BSR). Mises à disposition par l'association Néo 56, elles peuvent être louées 5€/jour ou 20€/semaine.

Les véhicules neufs, de marque Citroën et d'un coût unitaire de 5 000€, ont été achetés grâce au soutien de la ville de Vannes, de la préfecture du Morbihan et d'Enedis, indique Lætitia Colombel de Néo 56. Vannes serait d'ailleurs "le premier territoire à se doter de ce genre de véhicule", assure-t-elle.

Renseignements : 07 71 75 15 70 ou mobilite@neo56.org

Source

Le Télégramme, éd. Vannes, 20/05/21