Mobilité. Mobil'Emploi développera une plateforme en Cornouaille

Spécialisée dans l'aide aux transports de personnes rencontrant des difficultés d'insertion ou de mobilité, l'association Mobil'Emploi vient de se voir confier, par le Conseil départemental du Finistère, le développement d'une plateforme de mobilité en Cornouaille. Elle devra lever les freins aux déplacements des plus précaires, des jeunes et des personnes âgées. Cette nouvelle mission élargie donc la vocation initiale de Mobil'Emploi.

Les communautés de commune de l'Ouest Cornouaille s'étant montrées très enthousiastes, ce territoire "lancera [le] programme de coordination des solutions d'accès à la mobilité", indique Françoise Gourlaouen, directrice de Mobil'Emploi. Un conseiller sera embauché "avec une caquette technique d'accueil, de diagnostic et une casquette politique en lien avec les élus et les structures", précise-t-elle. Le dispositif, itinérant, pourrait être opérationnel à la rentrée prochaine.

Actuellement, Mobil'Emploi propose un service de navettes conduites par 16 salariés en insertion ainsi qu'un service de location de 35 scooters et de 9 voitures. L'accès à ces services se fait sur prescription des acteurs de l'insertion. L'an dernier, 937 personnes en ont bénéficié : 77 % pour aller travailler, 8 % pour leurs démarches de recherche d'emploi, 6 % pour se rendre à une formation... 78 % de ces bénéficiaires n'ont pas le permis. Les navettes transportent, chaque jour, en moyenne, 90 personnes.

Source

Le Télégramme, Ouest-France, éd. Quimper,18-27/04/19