Mobilité. Les Bretons travaillent, en moyenne, à 29 km de leur lieu de vie

Selon l'Insee Bretagne, les bretons parcourraient en moyenne 58 kilomètres aller-retour pour se rendre quotidiennement au travail, c'est 26 kilomètres de plus qu'en 1990, preuve s'il en fallait de l'intensification des trajets. Pourquoi ? Parce que le nombre de couples où les 2 personnes sont en emploi a progressé de 10 % en 25 ans pour atteindre 380 000 en 2015. Parmi eux, 55 % travaillent en dehors de leur commune de résidence, moitié plus qu'en 1990.

Mais aussi parce que la tertiarisation de l'économie a concentré l'emploi dans les pôles urbains et que les ménages se sont éloignés de ces pôles pour accéder à la propriété. Le phénomène a par ailleurs été favorisé par des particularismes bretons tels que la gratuité du réseau routier, la densité des villes moyennes, l'attachement à la propriété...

Sans surprise, ces couples utilisent, dans leur grande majorité, la voiture pour se rendre au travail. Et cet usage est encore plus prégnant dans les communes isolées. Ce qui n'est pas sans conséquence sur le budget des ménages...

Source

Le Télégramme, 04/10/19