Mobilité. Le réseau de transport citoyen Octopouce débarque en presqu'île de Crozon

La presqu'île de Crozon dispose désormais d'un réseau de transport solidaire et citoyen dénommé Octopouce. L'objectif : aider les habitants à se déplacer en presqu'île en mutualisant les trajets en voiture pour favoriser le lien social, l'entraide et diminuer les gaz à effet de serre.

Un site internet, www.octopouce.net fait le lien entre les conducteurs et les passagers. Des permanences d'inscription Octopouce existent pour ceux qui n'ont pas internet ou qui rencontrent des difficultés.

Les utilisateurs du réseau signent une charte et deviennent des "poulpistes" avec un kit pour s'identifier entre membres. 

"A mi-chemin entre le stop et le covoiturage", Octopouce "peut se pratiquer sur les courts trajets du quotidien", précise Armel Menez, l'un des fondateurs de l'association.

Pour rappel, en presqu'île de Crozon, aucun moyen de transport collectif ne relie les communes les unes aux autres.

Source

Ouest-France, éd. Finistère, 20/09/17