Mobilité. Des propositions pour booster l'Erasmus de l'apprentissage

Travaillant depuis plusieurs années sur la mobilité européenne des apprentis, le député européen Jean Arthuis a été missionné par la ministre du Travail pour proposer des mesures permettant de lever les freins à la mobilité des apprentis. Il devrait remettre son rapport vers la mi-février.

Muriel Pénicaud a déjà acté que d'ici à 2022, le nombre de jeunes apprentis partant avec Erasmus aurait doublé pour concerner 15 000 personnes.

Depuis le lancement du dispositif Erasmus en 1995, 25 600 apprentis en ont bénéficié contre plus de 600 000 étudiants au total. L'an dernier, 6 800 apprentis ont profité de ce programme contre 43 000 étudiants. Par ailleurs, les séjours des apprentis ne sont généralement que de 2 à 4 semaines contre plusieurs mois pour les autres jeunes.

Source

Les Echos, 04/01/17