Métiers de la Justice. Des actions pour susciter des vocations masculines

Isabelle Rome, haute-fonctionnaire à l'égalité femmes-hommes au sein du ministère de la Justice, œuvre à la lutte contre les stéréotypes sexués et à la mixité des métiers de la magistrature, très féminisés (65 % de femmes). Elle combat les idées reçues (austérité, métiers peu rémunérateurs...) en allant, avec des confrères, au-devant des étudiants en droit (40 % d'hommes).

Ils peuvent découvrir le métier de magistrat via un stage de découverte de 15 jours en juridiction. La haute-fonctionnaire réfléchit également à construire un partenariat avec l'Education nationale pour ouvrir les champs des possibles aux collégiens de 4e et de 3ème.

Son action s'étendra dès l'an prochain aux autres métiers de la Justice : 84 % des effectifs des greffes sont féminins tout comme 62 % des services de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ).

Source

Ouest-France, 02/11/19