Marché du travail. Portrait malouin

L'économie malouine est plus diversifiée que l'on ne le croit : outre le tourisme et l'hôtellerie-restauration, elle repose sur le digital, l'économie de la mer, le commerce, la santé, les services à la personne, le textile (groupe Beaumanoir) et les engrais (groupe Roullier). Le territoire compte 800 entreprises artisanales. Le taux de chômage est de 7,2 %, un chiffre quasi égal au taux breton mais supérieur au brétillien (6,5 %).

Christophe Rivière, directeur de Pôle emploi Saint-Malo indique que l'embellie, fait inédit, profite aux "populations les plus éloignées du marché du travail, chômeurs de longue durée et habitants du quartier prioritaire malouin".

Le territoire est dynamique : l'emploi privé a progressé de 15,25 % en 5 ans, passant de 26 709 à 2013 à 30 783 en 2018, les pépinières d'entreprises totalisent 80 emplois et la CCI comptabilise une progression de 30 % des créations et reprises d'entreprises. Autre signal positif : les redressements judiciaires, en forte baisse, sont passés de 63 en 2018 à 22 en 2019.

Mais des difficultés de recrutement demeurent du fait d'une inadéquation entre "les besoins des entreprises, les formations, les compétences et les souhaits des demandeurs d'emploi", note Xavier Champs, président de la délégation malouine de la CCI 35. Si l'hôtellerie-restauration, le tourisme et les loisirs sont des secteurs fortement touchés par la pénurie de main-d’œuvre, tension accentuée par la forte saisonnalité de ces activités, la situation est complexe dans tous les secteurs d'activité, "des services à la personne en passant par l'industrie". Xavier Champs rappelle que "500 postes sont à pourvoir dans le bâtiment". Si "la menuiserie réussit encore à attirer des jeunes, les couvreurs ne trouvent personne et les formations ne font pas le plein".

Autre défi du territoire malouin : réussir à garder les jeunes et à attirer des talents alors que la ville se retrouve en concurrence avec Rennes, Vannes ou Nantes.

Source

Ouest-France, éd. Saint-Malo, 24/02/20