Marché du travail. Pénurie de conducteurs de ligne sur le pays de Pontivy

Conducteurs de ligne, chauffeurs poids lourds, préparateurs de commandes et techniciens de maintenance sont les métiers les plus en tension sur le pays de Pontivy, territoire où l'industrie est sur-représentée, indique Christelle Mehat, directrice de l'agence Pôle emploi. Sur le territoire, plus de 400 offres de conducteurs de lignes ont été diffusées par Pôle emploi entre janvier et octobre 2019.

Les difficultés de recrutement s'expliquent, selon elle, par les horaires, le salaire peu élevé, les conditions de travail... "la pénibilité, réelle ou supposée, des tâches des postes concernés n'est pas seule en cause". Il y a "de plus en plus une distorsion entre l'offre et la demande. Un cariste sait qu'il peut quitter un emploi et retrouver un autre poste le lendemain". La situation s'est encore plus tendue avec l'ouverture, il y a 1 an, de la plateforme logistique Intermarché. Elle dispose d'une agence d'intérim intégrée "et les recrutements y sont quasi permanents".

Des formations sont proposées pour pourvoir ces emplois. Mais, à l'instar de celle proposée par le Greta de Pontivy pour devenir technicien de maintenance, elles sont loin de faire le plein. Face à ce constat, les acteurs locaux s'organisent. Les entreprises recrutent moins des qualifications et diplômes que des compétences et savoir-être. L'agence Pôle emploi organise quant à elle des visites pour découvrir les entreprises locales.

Le bassin d'emploi compte 6,9 % de chômeurs.

Source

Ouest-France, éd. Pontivy, 03/12/19