Lutte contre les violences conjugales. Un escape game pour former les professionnels de santé

"146" est un escape game créé par Simona Antin, ingénieure pédagogique au Centre de simulation en santé de la faculté de médecine de Brest, en partenariat avec une médecin légiste. Travaillant sur les pédagogies innovantes, elle a choisi ce jeu sérieux pour former les futurs professionnels de santé à la prévention des violences conjugales.

Elle a choisi ce sujet d'actualité et de société car, selon elle, il est abordé de manière très marginale lors des études des professionnels de santé, hormis chez les sages-femmes. L'approche ludique permet de désamorcer la violence du patient et de renforcer l'engagement des soignants. Et il n'existait pas d'escape game sur ce sujet en France. Son objectif : réduire le nombre de féminicides (146 l'an passé, d'où le nom de l'escape game).

L'escape game a déjà été testé par des formateurs de professionnels de santé dans le cadre de leur DU "Formations aux méthodes pédagogiques innovantes". Ils ont ainsi plongé dans le quotidien d'Emma (logement, courrier...), 32 ans, retrouvée décédée dans les rues brestoises. Ce sera prochainement le tour des professionnels de l'Unité d'accueil des victimes du CHRU de Brest. Il devrait, à terme, être utilisé par les étudiants en santé et tous les professionnels responsables de la prise en charge des femmes victimes de violence (avocat, policier, gendarme). 

Source

Le Télégramme, Ouest-France, 26-28/09/20