Liberté, féminité, parité

La loi sur la parité hommes-femmes, votée en 2000, a permis la féminisation du personnel politique au niveau local, régional et européen. Mais l'Assemblée nationale et les conseils généraux restent des bastions masculins. Et d'autres facteurs inhibent l'engagement des femmes. Point de vue de Marion Paoletti, Maître de conférence en sciences politiques à l'Université Bordeaux IV. Par ailleurs, Libération titre que le Sénat a adopté le projet de loi sur l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et aux fonctions électives. Ce projet de loi instaure la parité hommes-femmes dans les exécutifs des régions et des communes de plus de 3 500 habitants.

Source

Le Monde, 11/12/2006 ; Libération, 16/12/2006

Plus d'informations