Jobs d'été. 3 000 offres, dont 200 bretonnes, sur la plateforme Mobilisation pour l'emploi

La pandémie a modifié le marché du travail. Y aura-t-il du travail pour les jeunes et les saisonniers cet été ? Quels seront les postes à pourvoir ? La plateforme "Mobilisation pour l'emploi" de Pôle emploi, lancée pendant la pandémie, compte actuellement plus de 3 000 offres saisonnières, dont 200 en Bretagne, signe d'une reprise progressive de l'économie.

Toutefois, ces offres ne sont pas toutes accessibles aux jeunes inexpérimentés. Certaines nécessitent des qualifications, d'autres de l'expérience.

Si d'ordinaire les secteurs de l'hôtellerie-restauration, de l'agriculture, du maraîchage, de l'horticulture, de l'animation socio-culturelle ou sportive comptent parmi ceux ayant le plus recours aux contrats saisonniers, la crise sanitaire puis économique a changé la donne. Karim Khan, président de l'Umih Bretagne, s'inquiète du faible retour des clients, malgré le déconfinement, dans les hôtels et restaurants bretons. Ces derniers, s'ils ont besoin de recruter des saisonniers, privilégieront leurs saisonniers habituels. Les plus jeunes, sans expérience, pourront quant à eux se tourner vers la restauration rapide, moins exigeante. 

En Bretagne, des jobs d'été sont déjà à pourvoir dans l'agroalimentaire, l'animation socioculturelle (exigence du Bafa), l'hôtellerie de plein air (agents d'entretien). Celles du secteur agricole ne vont pas tarder à être diffusées : ramassage des échalotes, des Cocos de Paimpol, ...

Quant aux 2 000 postes proposés au national par La Poste, ils sont, pour la plupart, déjà pourvus.

Source

Le Télégramme, Ouest-France, 17/06/20