Insertion. Le nombre de bénéficiaires du RSA gonfle en Ille-et-Vilaine

Avec la pandémie et le confinement, les demandes de Revenu de solidarité active (RSA) ont fortement progressé. L'Ille-et-Vilaine enregistre près de 1 200 nouveaux dossiers pour un total de 19 000 bénéficiaires. Une hausse de 10 % du budget, soit une dépense supplémentaire de 10 millions d'euros par an pour le département.

Une situation préoccupante pour Jean-Luc Chenut, le président du Conseil départemental 35, qui explique qu'une collectivité "ne peut emprunter que pour financer les investissements, pas les déficits". Il confirme que d'autres départements sont "encore plus impactés [...] avec des variations, pour le RSA, entre 7 et 13 %". Ces difficultés budgétaires s'aggraveront l'année prochaine puisque les départements perdront les recettes liées "à la taxe sur le foncier bâti". Jean-Luc Chenut appelle le gouvernement à prendre "des mesures exceptionnelles adaptées à la situation avec des mises en oeuvre très rapidement".

Source

Ouest-France, éd. Ille-et-Vilaine, 18/09/20