Industrie. Lancement du VTE pour favoriser les recrutements

Afin d'aider les PME et ETI industrielles à recruter, notamment dans les 136 territoires industriels, le Gouvernement et BPIfrance lancent, à destination des étudiants, le volontariat territorial en entreprise (VTE). Calqué sur le volontariat international en entreprise (VIE), il est doté d'1,3 milliard d'euros. Il doit permettre aux dirigeants d'entreprise de travailler avec les experts de BPIfrance sur leurs besoins en compétences et la formulation des offres d'emploi afin de les rendre plus attractives auprès des jeunes.

Les étudiants, qui mèneront des projets impactants pour les PME, seront rémunérés "à un salaire correspondant à minima au Smic".

BPIfrance, qui sera tiers de confiance entre les PME et les étudiants, publiera les offres de VTE sur le site dédié.

Les partenaires espèrent 100 à 200 offres d'emploi en VTE publiées dès septembre pour atteindre 2 000 étudiants dans 2 000 PME dans 4 à 5 ans.

Ce dispositif sera-t-il suffisant pour relancer la crise des recrutements dans les PME ? La question du financement interpelle. Alors que le VIE ouvre droit à des exonérations de charges sociales et un crédit d'impôt export, pour l'instant, seule une aide des collectivités est envisagée pour faciliter la recherche de logement, d'école ou d'emploi pour les conjoints.

Source

Les Echos, 23/05/19