Industrie nautique. L'Ifremer et l'UBS conçoivent de nouveaux matériaux biosourcés

Un laboratoire d'Ifremer travaille en partenariat avec l'Université de Bretagne Sud pour concevoir des matériaux biosourcés et recyclables qui remplaceront le plastique dans l'industrie nautique ou les énergies renouvelables. Fibre de lin, fibres d'orties, zostères pourraient ainsi devenir des matériaux écologiques et recyclables pour faire des coques de bateaux ou des pales d'hydroliennes.

L'enjeu est important pour la Fédération des industries nautiques : les côtes françaises comptent 500 000 bateaux de plaisance qui ont des coques en plastique à base de fibres de verre ou de carbone. Actuellement, les coques, une fois broyées, ne peuvent être que brûlées ou servir de sous-couche pour les routes.

Source

Ouest-France, 22/09/16