Immobilier. 400 start-up emploient 3 500 personnes en France

KPMG et l'association Real Estech viennent de publier le premier baromètre consacré aux start-up liées à la construction et à l'immobilier français. Il en recense 400 qui emploient 3 500 personnes. Les 3/4 de ces entreprises ont moins de 4 ans et la moitié moins de 2 ans. 40 % de ces start-up emploient moins de 5 salariés.

Leurs dirigeants ont entre 28 et 33 ans et ont plutôt installé leur entreprise à Paris (59 %), Lille, Lyon, Montpellier et Marseille, là ou le marché immobilier est le plus actif et le plus cher.

9 % de ces start-up se concentrent sur l'investissement et le financement des projets immobiliers, 18 % sur la promotion et la construction, 47 % sur les transactions et 26 % inventent de nouveaux usages.

Si toutes utilisent le big data, elles admettent "qu'il reste énormément à faire à la fois sur le terrain de sa captation, de sa concentration et de son traitement pour en tirer des analyses prédictives. Les bases de données restent encore trop souvent parcellaires" et trop rarement partagées. Elles se concentrent également sur l'intelligence artificielle, la réalité virtuelle et les objets connectés.

Elles travaillent pour les professionnels et sont souvent financées ou incubées par les géants du secteur. Elles ont toutefois une marge de progression importante car elles sont moins nombreuses et développées que les entreprises de la findtech ou de la foodtech.

Source

Les Echos, 24/01/18