Immobilier. 20 726 mandataires travaillent dans plus de 106 réseaux

Selon le site Meilleursreseaux.com, la France compterait 20 726 mandataires immobiliers qui exerceraient dans plus de 106 réseaux. Près de 5 000 d'entre eux auraient débuté cette activité professionnelle au cours des 12 derniers mois. Cette catégorie d'agents immobilier sans boutique ni vitrine et qui exerce à domicile est née dans les années 2000. Cette profession exploite une faille réglementaire :

en théorie, chaque transactionnaire devrait détenir un carte professionnelle délivrée par les chambres de commerce et attestant de ses compétences et assurances. En réalité, seule la tête de réseau a cette carte professionnelle, qu'elle délègue ensuite à ses salariés.

En plein boom de l'immobilier, les mandataires immobiliers captent entre 10 % et 15 % du marché et "gagnent très bien leur vie, en moyenne 30 000 euros par an, après 6 à 8 mois de mise en route", indique Roland Tripard, président d'IAD, leader de la profession. Mais, recrutant de nombreux néophytes alors que les métiers de l'immobilier sont encadrés par un univers réglementaire très strict, les réseaux doivent relever le défi de la formation de leurs salariés. IAD s'appuie pour sa part sur un système de parrainage des nouveaux entrants par les mandataires confirmés, moyennant une rétrocession de commission. D'autres réseaux ouvrent des bureaux de travail qui sont facturés aux mandataires.

Stéphane Scarella, président de la Fédération française de l'Internet immobilier, également PDG d'Explorimmo, le site du Figaro, ne pense pas que le secteur d'activité sera impacté par l'ubérisation ou la numérisation des agents immobiliers car, dit-il, ce métier "reste un métier de relation physique", même s'il "utilise de plus en plus l'outil numérique".

Source

Le Monde, 18/05/18