Immigration. Vers des "quotas" ou "objectifs chiffrés" de professionnels qualifiés ?

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé une série de 20 mesures visant à réguler l'immigration en France. Concernant l'immigration économique, il avance des "objectifs quantitatifs ou des quotas" destinés à "répondre aux besoins de main-d'oeuvre des entreprises". Ces quotas seraient revus chaque année au Parlement à partir de 2020, comme la liste des métiers en tension, permettant d'obtenir une délivrance simplifiée des titres de séjour. Actuellement, l'immigration économique "ne représente que 13,1 % de l'immigration légale totale, soit 33 502 titres de séjour délivrés en 2018 pour motif professionnel".

La liste actuelle, comme le pointe l'OCDE, date de 2008 : "15 % seulement de ces métiers sont encore en tension" et d'autres n'existent pas, notamment ceux en lien avec les nouvelles technologies. Une nouvelle liste définirait "des quotas par secteur d'activité, de manière territorialisée". Un outil ou "audit prospectif" devrait être mis en place avec les partenaires sociaux et les régions afin "d'apprécier de manière fiable la réalité des tensions sur le marché du travail français".

Ces quotas "répondront au mieux à 10 % des difficultés de recrutement évaluées par Pôle emploi".

Lire la suite : Qu'en pensent les organisations patronales ?

Source

Les Echos, Ouest-France, 06/11/19 ; Le Télégramme, 06-07/11/19