IAE. Quel est l'impact de la crise sanitaire sur Emeraude ID ?

Quel a été l'impact du Covid-19 sur l'activité de l'association d'insertion par l'activité économique (IAE) Emeraude ID qui employait, en 2019, 242 salariés dont 38 à l'Esat ? L'association a également eu recours au chômage partiel, au télétravail et à la formation à distance pendant la pandémie.

C'est l'activité restauration qui a le plus souffert, indique Christine Magot, directrice ajointe en charge des ressources humaines. Le restaurant a fermé ses portes le 14 mars et ne les a rouvertes que le 2 juin. Si un drive a été mis en place pendant le confinement, il a permis d'amortir le choc avec ses "150 à 200 repas servis par jour" mais "ne compense pas les pertes", précise Christophe Rochcongar, directeur-adjoint des activités adaptées.

Le restaurant, qui produisait 550 repas chaque midis avant la crise sanitaire n'est plus désormais qu'à "350-400 repas". Cette baisse s’explique certes par la réduction de capacité nécessaire pour respecter les distances sociales mais également par le maintien du télétravail dans les entreprises environnantes.

Quant aux espaces verts, ils ont subi également un arrêt brutal de leur activité puis une forte demande au déconfinement. Il est de fait "difficile d'honorer toutes les commandes".

Le secteur médico-social, considéré comme "personnel prioritaire", n'a pas connu de pause.

Cette année, Emeraude ID envisage de recruter dans la propreté, "un domaine qui se spécialise de plus en plus" selon Christine Magot.

Source

Ouest-France, Le Télégramme, éd. Lannion, 26/09/20