IAE. Le maraîchage, nouveau chantier d'insertion de la Maison de l'Argoat

La Maison de l'Argoat diversifie ses supports d'insertion. En complément des chantiers espaces verts et peinture, elle a ouvert, il y a six mois, un atelier maraîchage. Près de dix personnes y travaillent en contrat d'insertion, pendant quatre à dix mois, encadrées par Mathieu Douillet. Les premiers paniers de légumes viennent d'être livrés.

La certification bio est en cours et un site web de commandes en ligne est en préparation.

"Le maraîchage est un support intéressant, d’autant qu’on se rapproche des métiers de l’agriculture qui sont en tension", indique Saïd Belhaj, conseiller en transition professionnelle.

Mais les chantiers n'ont pas forcément pour objectif de former des peintres, des maraîchers ou des techniciens des espaces verts. Ils sont surtout des opportunités pour reprendre confiance, retrouver un rythme de travail, élaborer ou confirmer un projet professionnel, lever les freins à l'emploi, etc.

L'an dernier, la Maison de l'Argoat a accompagné 15 femmes et 56 hommes dans leur retour vers l'emploi. "La plupart trouvent un emploi ou une formation au bout de six mois", observe Stéphanie Genetay, sa directrice.

Source

Ouest-France, éd. Guingamp, 24/06/22