IAA. Un plan de 250 millions d'euros pour soutenir les entreprises exportatrices

L'impact du Covid sur les exportations agroalimentaires françaises reste limité (-4 % au 1er semestre 2020) en raison de la forte demande des céréales, indique Pascale Thieffry du département agro de Business France. Pour autant, les PME et TPE exportatrices, grandes pourvoyeuses d'emplois, souffrent, indique Franck Riester, ministre délégué au Commerce extérieur. C'est pourquoi le ministère de l'Agriculture va leur consacrer 250 millions d'euros, sur les 1,2 milliard du plan de relance global du secteur.

L'objectif : "apporter une réponse conjoncturelle au Covid et des solutions plus structurelles aux problèmes apparus ou accentués par la crise".

Le plan comporte 13 mesures, dont un renforcement de l'aide pour embaucher une personne en Volontariat international en entreprise (VIE). L'objectif : que la France retrouve sa compétitivité et regagne le trio de tête des pays exportateurs. En 10 ans, elle est passée de la 3e à la 6e place, devancée par l'Allemagne, les Pays-bas et la Chine. 

Source

Les Echos, 27/10/27