IAA. La Cooperl poursuit son activité en respectant les gestes barrières

Emmanuel Commault, directeur général de Cooperl Arc Atlantique indique que le groupe poursuit son activité pour répondre à la demande française, européenne et surtout chinoise. Les producteurs continuent à fournir la société en animaux et les salariés assurent leur transformation dans le respect des gestes barrières.

Désormais, la température de chaque salarié est contrôlée, avant la prise de poste, par le personnel soignant de la Cooperl. Celui qui a plus de 38° doit rentrer chez lui. Les personnels soignants, les personnes qui travaillent à proximité d'autres collègues et "plus globalement tout salarié qui en fait la demande", portent des masques FFP2. Les salles de pause sont aussi aménagées pour ne pas accueillir plus de 4 personnes à la fois, personnes qui doivent se tenir à au moins 1 mètre les unes des autres.

Outre le personnel sur site, ceux qui peuvent travailler à distance télétravaillent.

Le directeur espère beaucoup de la reprise des exportations vers la Chine, qui représentent 10 % de son chiffre d'affaires.

Afin de remercier les salariés en poste, le groupe leur versera une prime mensuelle de 150 euros.

Source

Le Télégramme, 24/03/20