IAA. 1 400 postes à pourvoir et des pénuries de main-d'oeuvre dans tous les métiers

Plus de 50 000 personnes, dont 11 000 intérimaires, travaillent dans l'agroalimentaire en Bretagne. Dynamique, la filière recrute : 1 400 postes en CDD, CDI ou CDI-Intérimaire, avec ou sans expérience et avec ou sans qualifications, sont à pourvoir dans la région.

Une Semaine nationale de l'emploi agroalimentaire vient de s'achever. La diversité des métiers, des univers (lait, viande, produits de la mer, produits transformés,...) et des carrières... étaient au programme, tout comme la déconstruction des préjugés sur l'outil industriel et les conditions de travail. Les vidéos de Pôle emploi Guingamp réalisées dans les entreprises agroalimentaires qui recrutent ont pour objectif de faire changer le regard sur les métiers de cette filière.

Car l'intégration et la fidélisation de nouveaux collaborateurs restent difficiles, y compris, désormais, sur les fonctions support et commerciales, indique Jean-Bernard Guyot, de l’Abea (Association bretonne des entreprises agroalimentaires).

Pour séduire en dépit du faible salaire et de l'image dégradée, les entreprises multiplient les initiatives au-delà des portes ouvertes : marque employeur, responsabilité sociale et environnementale (RSE), management participatif, parcours d'intégration des nouvelles recrues, avantages sociaux, passerelles entre différents métiers et/ou sites de production. Elles lèvent aussi, de concert avec les agences de recrutement et les acteurs publics, les freins à la mobilité en organisant des covoiturages ou en aménageant les horaires quand cela est possible...

Elles innovent également dans leur politique de recrutement : plus forte sollicitation de l'intérim cette année pour répondre au pic d'activité des fêtes de fin d'année, sélection de candidats considérés jusqu'à présent comme atypiques (reconversion, inexpérience...), et présentation des métiers dans les établissements scolaires. 

Frédéric Sévignon, directeur de Pôle emploi Bretagne, le rappelle : 62 % des offres d'emploi proposées par le secteur sont des CDI ou des CDD de plus de six mois.

Source

Ouest-France, 13-19-20/11/21 ; Le Télégramme, 16/11/21