Hôtellerie-restauration. Un plan de 18 milliards d'euros pour relancer le tourisme

Un Comité interministériel s'est tenu le 14 mai pour relancer, avec un plan global de plus de 18 milliards d'euros, le secteur du tourisme et de l'hôtellerie-restauration qui pèse 7 % du PIB national et 2 millions d'emplois.

Cette somme englobe notamment les 3 milliards d'euros de BPIfrance et de la Banque des Territoires pour financer des prêts et des investissements, les crédits alloués au financement du chômage partiel jusqu'à fin septembre pour les entreprises de l'évènementiel et du tourisme, les exonérations de charges sociales et les reports d'impôts, la prolongation jusqu'à fin décembre de l'accès des entreprises du secteur au fonds de solidarité. 

L'ambition du Gouvernement : que les cafés et restaurants puissent rouvrir dès le 2 juin dans les zones les plus épargnées par la pandémie.

Les fédérations professionnelles saluent les mesures et l'envergure du plan mais angoissent sur la question des remboursements de prêts et des dettes alors que le chiffre d'affaires 2020 est en berne et sera, "au mieux, la moitié de celui de l'an dernier", indique Roland Héguy, président de l'Umih, principal syndicat de l'hôtellerie-restauration.

Pour rappel, 90 % des hôtels, restaurants, voyagistes sont fermés depuis mi-mars. Plus de 62 000 entreprises du secteur ont bénéficié de 6,2 milliards de prêts garantis par l'Etat.

Source

Les Echos, Le Télégramme, 14-15/05/20