Hôtellerie-restauration. L'Afpa d'Auray se mobilise pour remplir ses formations

L'Afpa d'Auray s'inquiète : alors que les professionnels de l'hôtellerie-restauration-tourisme peinent à recruter, les formations proposées dans ces secteurs ne se remplissent pas, hormis celle de guide touristique. Pour lever les freins et appréhensions des potentiels candidats, le centre de formation tente d'innover. Patrice Le Guedes, le directeur, a présenté ces actions à Forough Dadkhah, vice-présidente à la Région en charge de l'emploi, la formation et l'orientation.

Des formations délocalisées vont être proposées sur Belle-Île ou à Quiberon après concertation avec les professionnels du secteur. L'objectif : former des recrues pour la prochaine saison. L'organisme de formation permet aussi aux aspirants stagiaires, via la démarche "Tester vos talents" d'expérimenter, pendant une demi-journée, la formation qu'ils visent. Un moyen de confirmer ses choix.

L'Afpa s'attelle également à lever les freins à la mobilité : entretiens individuels réalisés à distance, logement sur place pour les stagiaires (60 % des 112 chambres sont actuellement occupées).

Déjà présente sur Facebook et LinkedIn, l'Afpa d'Auray muscle sa présence sur les réseaux sociaux en se dotant d'une page Instagram. Autant de moyens diversifiés pour aller vers les publics cibles.

Le mois prochain, une nouvelle session de formation de cuisinier doit débuter : 6 places sur 12 sont encore libres.

Le Conseil régional de Bretagne dispense également, selon la situation individuelle, des aides financières pour se loger, se déplacer ou se nourrir.

Source

Le Télégramme, éd. Auray, éd. Saint-Brieuc, 18/11/21 ; Ouest-France, éd. Auray, 20/11/21