Hôpital. Un plan de 250 millions d'euros pour rendre attractifs les métiers de l'hôpital

Lancé par Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, le plan Attractivité Hôpital vise à inciter les 40 000 médecins agents de l'Etat à exercer à l'hôpital afin de réduire le recours, onéreux, aux intérimaires. Le plan instaure une série de primes dont le coût total est estimé à 250 millions d'euros sur 4 ans.

Sa mesure phare : une prime d'engagement pour les jeunes praticiens hospitaliers qui s'installeront dans les zones sous-dotées ou qui exerceront dans les spécialités les plus recherchées (anesthésie, urgences, radiologie, pédiatre, obstétrique...). 3 000 praticiens devraient être concernés. Le Gouvernement souhaite aussi inciter les médecins à intervenir sur plusieurs sites, par le biais de primes.

Pour Yves Rébufat, anesthésiste et président du syndicat hospitalier SNPHAR-E, ce plan ne suffira pas à combler la pénurie de médecins hospitaliers.

Source

Les Echos,Ouest-France, 03/11/15