Hôpital. Dans les Côtes d'Armor, des personnels retraités rappelés pour faire face au manque d'effectif cet été

Les établissements hospitaliers costarmoricains peinent à recruter pour cet été. Certains sont même contraints de proposer au personnel récemment parti en retraite de revenir retravailler un week-end, une semaine ou davantage "aux conditions salariales qui étaient les leurs lors de leur cessation d'activité". C'est le cas au centre hospitalier de Guingamp. A Saint-Brieuc, le personnel retraité n'est pas encore sollicité, indique Yannick Heulot, le DRH de l'hôpital, mais la situation est tendue.

Le contexte du Groupement hospitalier de territoire d'Armor (GHT) n'étonne pas Matthieu Nicol, représentant de la CGT à l'hôpital de Saint-Brieuc. Selon lui, "il y a un manque de personnel de santé en Côtes d'Armor. Et trop peu de jeunes actuellement en formation ont postulé dans nos établissements pour l'été". Cette situation s'expliquerait aussi par l'érosion du nombre de candidats dans les instituts de formation d'aides-soignants (Ifas).

Source

Ouest-France, éd. Saint-Brieuc, 26/06/19