Handicap. A Vannes, deux restaurants mobilisés pour l'inclusion

Deux restaurants employant des personnes en situation de handicap vont ouvrir à Vannes : le restaurant de l'Esat Les Ateliers du Prat et le self "Resto 21". Présentation des deux démarches.

- "Les Ateliers du Prat" ouvriront, mi-août, dans leurs locaux, un restaurant collectif de 200 couverts pour leurs salariés et ceux de Michelin, entreprise voisine. 13 personnes en situation de handicap intellectuel y travailleront : huit en restauration, cinq au nettoyage. Encadrées par Estelle Laffeach, monitrice d'atelier cuisine et par David Le Palud, chef cuisinier, elles réaliseront une cuisine faite maison, avec des produits locaux et 20 % de bio pour commencer, indique le chef. "Ce projet permettra un mélange des populations, c’est donc un nouveau pas vers l’inclusion des personnes en situation de handicap à Vannes", indique Pauline Le Parc, chargée de communication de l’Adapei 56.

- Le self "resto 21" s'inscrit dans l'esprit des cafés Joyeux installés à Paris, Rennes, etc. Porté par l'association Laroiseau 21, il permettra à "quatre jeunes atteints de trisomie 21 ou de déficience intellectuelle légère de travailler à temps partiel", indique Catherine Drilhon, sa fondatrice. Épaulés par un cuisinier professionnel, un second et un encadrant, les salariés cuisineront le matin à partir d'ingrédients locaux, voire bio, puis serviront le midi, au self. Doté d'une capacité de 80 couverts, le self ouvrira au printemps prochain.

Source

Le Télégramme, éd. Vannes, 20-22/06/22 ; Ouest-France, éd. Vannes, 23/06/22