Granit. En difficulté, la filière bretonne attend la publication du décret "indication géographique protégée"

La filière bretonne du granit compte une centaine d'entreprises et 900 salariés en proie à une féroce concurrence avec la Chine et le sud de l'Europe. Elle attend la publication du décret d'indication géographique protégée pour valoriser son savoir-faire et ses produits locaux.

En parallèle de cette démarche, pour tenter de stopper les dépôts de bilan des entreprises du secteur, les granitiers bretons souhaitent sensibiliser les maîtres d'ouvrages, notamment publics et les acteurs privés du funéraire à leurs pratiques d'achat.

Source

Les Echos, 02/03/15