Grands travaux rennais. Quels impacts sur l'emploi local ?

Selon une étude de l'Audiar, les grands chantiers rennais (la construction de la ligne B du métro, du centre des congrès, du pôle multimodal de la gare, de la cité internationale et de la ZAC de la Courrouze) ont mobilisé, pendant 5 ans, 1 805 entreprises, dont 1 000 bretonnes. Ils ont fait travailler 11 900 ETP annuels, dont 6 500 pour la ligne B et 3 700 pour la Courrouze.

1 126 personnes ont, par le biais des clauses d'insertion, oeuvré sur ces chantiers. Le nombre d'heures travaillées via ce dispositif a même été dépassé de 44 % pour le métro et de 70 % pour la Courrouze.

Source

Le Télégramme, éd. Rennes, 27/07/20