Garantie jeunes. Augmentation du nombre de bénéficiaires

Opposé à l'accès des jeunes de moins de 25 ans au RSA, le Gouvernement privilégie la Garantie jeunes pour aider les jeunes ni en emploi, ni au chômage, ni en formation à traverser la crise. Alors que chaque année, près de 100 000 jeunes entrent dans ce dispositif, le Gouvernement prévoit de financer, dans le cadre de France relance, 50 000 places supplémentaires pour aboutir à 150 000 bénéficiaires. Des propositions d'assouplissement d'accès et d'adaptations sont à l'étude, émanant du Conseil d'orientation des politiques de jeunesse et de l'UNML.

Source

Les Echos, 06/11/20