French Tech. Un "PlanTech" de 500 M€ pour les entreprises innovantes

Le gouvernement souhaite aider davantage les start-up françaises. Plus de 3 milliards d’euros en PGE (prêt garanti par l’État) avaient déjà accompagnés près de 5 000 entreprises en début de crise. Un effort consolidé par cette nouvelle enveloppe de 500 M€.

L'urgence est d'aider les jeunes start-up en difficulté n'ayant pas accès au PGE grâce à : 

- un soutien à leur trésorerie de 100 M€, validée sur dossier par BPIfrance,

- 80 M€ supplémentaires pour le fonds French Tech Bridge,

- 120 M€ pour recharger le fonds Programme de soutien à l’innovation majeure (PSIM), afin d’accompagner de nouvelles start-up lauréates du Concours mondial d’innovation,

- 20 M€ supplémentaires au concours d’innovation (i-Nov),

- et 15 M€ pour le "lancement d’une nouvelle vague de Challenges intelligence artificielle".

Le gouvernement annonce également la création d'un French Tech Souveraineté, un fonds évoqué par la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, lors de sa visite en Bretagne début juin 2020. Géré par Bpifrance, il est doté, dans un premier temps, de 150 millions d’euros pour soutenir "les pépites françaises" et éviter qu'elles ne soient "la proie de grands acteurs étrangers ou être dépassées par des concurrents parvenant à mieux se financer".

Source

Ouest-France, 08/06/20 ; Les Echos, 04/06/20