France Relance. 30 000 nouvelles places créées dans l'enseignement supérieur, dont 10 000 pour cette rentrée

Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur annonce que sur les 100 milliards d'euros du plan France Relance, 5,7 milliards d'euros sont affectés à son ministère. Ils permettront notamment de créer près de 30 000 places supplémentaires dans l'enseignement supérieur d'ici à 2021, prioritairement dans des filières en tension (santé, paramédical, numérique et développement durable), dont 10 000 effectives dès cette rentrée, parmi lesquelles 4 000 seront affectées aux universités.

Les 6 000 autres places restantes relèvent essentiellement des formations médico-sociales. L'entourage de la ministre annonce que des discussions ont lieu avec les Régions et les formations universitaires pour "bouger le curseur en fonction des besoins [...] du terrain". Le Gouvernement envisage d'abonder le budget des Régions pour qu'elles ouvrent des places dans les Ifsi ou écoles paramédicales qui dépendent d'elles. L'objectif : susciter des vocations, former des jeunes pour répondre aux enjeux des besoins sanitaires et du Ségur de la santé.

Ces nouvelles places permettront d'absorber l'afflux d'étudiants qui s'explique des raisons démographiques, par l’important taux de réussite au bac 2020 mais aussi par la crise qui retarde l'insertion des jeunes sur le marché du travail

L'enveloppe France Relance permettra aussi aux universités d'être accompagnées "dans leur virage numérique" et la préparation d'enseignements hybrides.

Source

Ouest-France, Le Télégramme, 04/09/20