Formations paramédicales. Les avancées de la Grande conférence de la santé en terme de formation et de droits sociaux

Lors de la Grande conférence de la santé, qui s'est tenue le 11 février, 22 mesures, de portées inégales et à échéances variées, ont été actées par le Gouvernement. Le rapprochement des cursus paramédicaux de la norme universitaire a ainsi été décidé : : les universités conventionneront avec les établissements de formations paramédicales pour garantir et évaluer le contenu pédagogique des formations.

Au programme également : généralisation des travaux, des enseignements pluridisciplinaires, mise en oeuvre de passerelles pour que les étudiants paramédicaux accèdent aux études de médecine... L'objectif étant à terme de délivrer des diplômes universitaires et de regrouper, toutes les formations de santé sous la bannière de l'université.

Autre avancée : les droits sociaux des étudiants du paramédical seront alignées dès cette année sur ceux des étudiants en médecine : "plus de 100 000 élèves des formations sanitaires et sociales vont pouvoir bénéficier de ces prestations [logements du CROUS, aides d'urgence, bourses étatiques, accès aux bibliothèques universitaires...]", se réjouit le président de la Fédération des associations générales étudiantes (FAGE). 

Pour rappel, les formations paramédicales sont gérées depuis 2004 par les Conseils régionaux.

A noter, la régionalisation du numerus clausus afin d'adapter le nombre de places aux concours de médecine aux besoins régionaux et à la capacité d'accueil des facultés de médecine, sera mise en oeuvre dès la rentrée 2016.

Source

Le Monde, 13/02/16