Finistère. Quand les entreprises recrutent à Paris

Une trentaine d'entreprises finistériennes de secteurs variés (numérique, industrie, services financiers, BTP, transport public, collectivité territoriale, presse...) ont organisé, le 3 février, un job-dating à Paris. Baptisée "Bossez à l'Ouest", l'opération, une première pour le département du Finistère et Brest Life, la structure développant l'attractivité de la métropole, est organisée par le Club TGV Finistère. Elle vise à attirer des talents, des profils spécialisés, sur des métiers en tension.

Les futurs collaborateurs parisiens sont attirés par le cadre et la qualité de vie, les prix de l'immobilier, les temps de trajet domicile-travail réduits, les infrastructures locales... Pour Alexandre Ebner, DRH du groupe Asten, "les candidats qui viennent nous voir sont déjà décidés. Ils ont des attaches avec le Finistère et la Bretagne : ce sont soit des Bretons qui veulent retrouver la qualité de vie qu'ils ont connue dans leur jeunesse, soit des personnes qui viennent régulièrement dans la région".

A la différence des job dating traditionnels, les entretiens prennent du temps car les candidats doivent définir un nouveau projet de vie, aussi bien familial que professionnel. La question de l'emploi du conjoint est aussi à résoudre pour ne pas constituer un frein à la mobilité.

Source

Le Télégramme, 04/02/20