FLE. Le théâtre, outil d'apprentissage à Rennes

Mis en place par les centres sociaux rennais, les groupes "Parlons français" à destination des personnes non francophones, ont donné naissance au Théâtre des émotions. Chaque année, il permet à une vingtaine de personnes de mieux maîtriser la langue française, de prendre confiance en eux, de créer du lien social et d'échapper un temps à leurs difficultés.

Depuis septembre une vingtaine de personnes âgées de 18 à 79 ans et originaires de Russie, Tchétchénie, du Soudan, de Côte d'Ivoire, du Sri Lanka, du Laos, du Rwanda, d'Iran, d'Angola et de Géorgie se retrouvent pour répéter le texte écrit et mis en scène par Olivier Botrel. L'animateur de l'atelier indique jouer "avec les mots, les expressions de la langue française". Et ça marche!

Issouf, 18 ans, seul à Rennes, indique avoir créé des liens avec les autres participants et souligne l'aide apportée par le théâtre pour "apprendre à lire, à mieux parler le français". Eugénie, Rwandaise, indique avoir "vaincu sa timidité et connaître "beaucoup plus de mots", mieux "savoir ses conjugaisons" ce qui facilite les visites "chez le médecin, au centre social, à l'Ofpra". Natalia, 20 ans, Géorgienne indique que l'atelier est comme une parenthèse qui "permet d'exprimer ses émotions" dans une "vie parfois dure".

Les représentations ont eu lieu le 20 et 21 juin au Centre social Carrefour 18 à Rennes.

Source

Ouest-France, éd. Rennes, 20/06/19