Etudiants. A Rennes, 6 jeunes sur 10 en détresse psychologique

L'Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) livre les résultats de son étude auprès des étudiants rennais : 60,3 % des jeunes interrogés présentent "des signes de détresse psychologique", un cinquième des symptômes de dépression. Et 51,5 % d'entre eux souffrent de solitude !

Les auteurs de cette étude jugent ces résultats "inquiétants" et "encouragent la mise en place d’actions de prévention des risques psychologiques à destination de ce public, comme des plateformes d’écoutes, le développement du soutien entre pairs ou la mise en place de mesures de contrôle qui permettent une reprise, au moins partielle, des cours en présentiel".

Au national, plus de 5 000 étudiants ont eu recours à une aide psychologique gratuite en activant le "chèque psy".

Source

Ouest-France, 27-28/02/21