Entreprise. Le Tribunal de commerce de Quimper rejoint le dispositif Apesa

Après Vannes et Lorient ces derniers mois, le Tribunal de commerce de Quimper devient le 46 tribunal de France (sur 134) à s'engager dans le dispositif Apesa de prévention du suicide des chefs d'entreprise en souffrance. Une trentaine de magistrats, greffiers et auxiliaires de justice quimpérois se sont formés pour préparer la trentaine de "sentinelles" chargées d'identifier les situations de souffrance.

Avec l'accord du chef d'entreprise concerné, elles relaieront ensuite l'information à la plateforme nationale composée de psychologues.

Lancé en Charentes-Maritime il y a 4 ans, le dispositif a fait ses preuves puisque aucun des 850 chefs d'entreprise accompagné au niveau national n'est passé à l'acte.

45 nouveaux Tribunaux de commerce devraient prochainement rejoindre la démarche.

Source

Le Télégramme, Ouest-France, éd. Quimper, 20/12/17