Enseignement supérieur. Mort de l'Université Bretagne Loire

Née en janvier 2016 pour développer le potentiel scientifique et académique, au niveau national et international, de l'enseignement supérieur breton et ligérien, l'Université Bretagne Loire (UBL) a été officiellement dissoute, le 4 novembre 2019, par son conseil d'administration.

Composée de 7 universités, 14 grandes écoles et 3 organismes de recherche, la plus grande communauté d'universités et établissements (ComUE) de France, avec 160 000 étudiants, n'est pas parvenue à s'entendre sur un projet Idex (initiatives d'excellence) commun. En 2017, le CNRS a décidé de la quitter, suivie, l'année suivante par 6 établissements rennais qui ont fondé l'Université de Rennes. Cette année, l'Université de Bretagne Sud, l'Université de Bretagne occidentale et l'Enib de Brest se sont regroupées dans l'Alliance universitaire de Bretagne.

Que vont devenir la centaine de salariés de l'UBL ? Le communiqué de la direction indique qu'un "plan de reprise des personnels" pourrait concerner 96 personnes. Sa version définitive sera présentée le 9 décembre.

Source

Le Télégramme, 06/11/19