Enseignement supérieur. L'UBS au chevet de ses étudiants

Depuis la crise sanitaire, l'Université de Bretagne Sud (UBS) a engagé près de 125 000 euros pour aider ses étudiants, que ce soit sur l'aspect social, financier ou logistique. Jean Peeters, son président, indique que ce budget a explosé avec l'arrivée du Covid-19 puisqu'il est habituellement de 10 000 euros par an. 

L'UBS a également abondé de 10 000 euros le fonds des aides spécifiques du Crous pour financer les aides d'urgence, "les demandes auprès du service social ayant doublé pendant le confinement", précise-t-il.

Près de 45 000 euros ont été consacrés à la lutte contre la fracture numérique. Quelques 200 clés 4G ou cartes SIM ont été fournies et une cinquantaine d'ordinateurs a été prêtée à des étudiants dits prioritaires.

Par ailleurs, près de 400 étudiants ont vu leur situation financière changer : annulation ou interruption de stage, perte d'emploi liée au confinement, frais de logement liés à un stage pour une mobilité. Ils percevront, en juin, une aide financière d'un montant global de 80 000 euros. Les étudiants vacataires à l'UBS recevront, pour leur part, une aide équivalente au montant du salaire qu'ils auraient dû percevoir.

Source

Le Télégramme, éd. Lorient, 20/05/20