Enseignement supérieur. Des nouvelles du campus connecté de Redon (35)

Alors que l'enseignement à distance forcé pèse à beaucoup d'étudiants, les formations se déroulent plutôt bien au campus connecté de Redon, "un des 13 lieux labellisés par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche".

Cours en distanciel, visios, accès aux bibliothèques numériques des universités... sont facilités par un accès à internet disponible depuis les locaux du campus Esprit industries.

Actuellement, ils sont une vingtaine à disposer de ces équipements collectifs, en plus d'un ordinateur personnel en prêt et de l'aide de deux animateurs, qui veillent au bon déroulement des études et à "éviter tout décrochage". L'une est inscrite au Cned après un licenciement, un autre prépare un BTS après un refus en IUT, d'autres suivent des formations à distance proposées par les universités... Une possibilité de poursuite d'études au plus près de son territoire pour ceux qui n'ont pas pu ou ne souhaitent pas le quitter.

Et la réussite est là : en 2020, "le campus connecté a obtenu 100 % de réussite à tous les examens" malgré la crise sanitaire. Chacun va à son rythme et bénéficie des connaissances ou de l'expertise des autres étudiants connectés.

Un Campus connecté existe déjà à Saint-Brieuc. Un autre, à l'étude, pourrait voir le jour à Carhaix-Plouguer pour pallier le "déséquilibre d’offres [de formation] sur les trois territoires et lutter contre le décrochage". Il répondrait aux attentes des jeunes exprimées lors d'un récent sondage.

Source

Ouest-France, éd. Redon, 09/02/21 ; Ouest-France, éd. Bretagne, 08/02/21